Cliquer sur :

Guide touristique des Hautes Pyrénées

Accès itinéraires randonnées  Hautes Pyrénées

imprimer

Grands sites des Hautes Pyrénées

Grands cols des Hautes Pyrénées

Stations de ski de pistes et de fond

Lacs de montagne des Hautes Pyrénées

Grottes, gouffres des Hautes Pyrénées 

Photos marmottes, isards, flore, Pyrénées

   Randonnées Tourmalet  Bagnères  

  Randonnées Tourmalet Barèges

Randonnées vallée de Saint Lary

 Randonnée Cauterets 

 Randonnée Luz Gavarnie 

Randonnée Arrens Argelès

Lac d'Arratille - accès- itinéraire de randonnée - 5 h 15 aller/retour

Autres circuits de randonnées vallée d'Argelès Gazost Cauterets 

Altitude lac d'Arratille : maxi 2247 m - Dénivelé : 788 m - Aller retour : 5 h 15

A Cauterets on prend la direction du pont d'Espagne. On laisse la voiture sur le nouveau parc de stationnement à péage du pont d'Espagne.

Du Pont d'Espagne au plateau de Cayan - 3,5 km - 0h50/0h55

Du parking du pont d'Espagne (1450 m), passer sous l'arche du bâtiment des télécabines (inutile de les prendre, elles ne font gagner que cinq minutes...) et suivre la route (fermée aux voitures) ou le sentier (point de vue intéressant sur les gorges qu'enjambe le pont)

pour rejoindre l'auberge (1496 m). On poursuit vers le plateau du Clot (1522m - 0h15).

Il a retrouvé son cachet depuis que l'ancien parking a fait place à une vaste pelouse.
Au chalet-refuge, une alternative se présente : 

Traverser le passerelle à gauche et suivre l'ancienne route

ou monter à droite dans la pelouse, sous le téléski-école pour prendre le chemin.

Les deux options sont équivalentes, mais on aura de grandes chances, le matin,

de voir des isards sur les pentes au dessus du chemin,

parfois même dès la première Coume après le chalet. On arrive ainsi au plateau de Cayan

(1610 m), merveilleux dans le silence et la lumière du petit jour.

La route se transforme alors en un large chemin de cailloux pour rejoindre le fond du plateau, où débute le sentier du refuge Wallon. Le chemin mène également, par l'autre rive, au fond du plateau, où il faut alors délaisser l'itinéraire des lacs d'Embarrat pour emprunter le pont à gauche, et rejoindre le départ du sentier du Wallon.

Du plateau de Cayan (1610 m) au refuge Wallon (1865 m) - 1h10 - 4 km

On emprunte ensuite le chemin du refuge Wallon, très large à son début (aménagé pour les skieurs de fond). On peut choisir aussi, à droite à l'entrée de la forêt, avant la première passerelle, l'ancien chemin qui rejoint la piste plus haut en 5 à 10 minutes.

 Après une demi-heure d'un très agréable sentier forestier, on atteint le superbe plateau d'Estalonqué (1717 m), petit écrin de verdure. Au fond du plateau, le sentier s'élève à droite en lacets et poursuit dans une forêt plus clairsemée. Après environ 1h00, la forêt s'éclaircit nettement, entre le contrefort boisé de la Cardinquère et un plateau herbeux à gauche. Un panneau signale bientôt la bifurcation du chemin du lac d'Aratille (~1820m)

Des petites pancartes jaunes proposent le refuge Wallon à droite et le lac d'Arratille à gauche.

 

On suit donc la direction du lac. On traverse le gave des Batans puis celui d'Arratille. Après avoir un peu monté, on atteint un bien beau paysage, fait de quelques arbres qui poussent entre de larges rochers plats arrosés par le gave. Quelques fois on trouve dans le coin une harde d'isards. Mais il n'est pas nécessaire de venir jusqu'ici pour les voir, il m'est arrivé d'en voir auprès du refuge du plateau du Clot, le soir quand les touristes sont partis. De là, on a une belle vue sur le sentier qui monte au lac du Pourtet (au NNO). Puis, le sentier part vers le SE, On laisse le gave pour prendre de l'altitude. Ceci sans difficulté, le sentier est soit visible sur le sol soit balisé par des cairns. On passe un pont en amont de la grande cascade qu'on a aperçue en montant, puis 5 minutes après on est au bord du lac. On peut le longer jusqu'à son extrémité sud en suivant le sentier qui mène au col d'Arratille.

Retour par le même itinéraire.

Photos de Gérard Jouvin