Cliquer sur :

Guide touristique des Hautes Pyrénées

Accès itinéraires randonnées  Hautes Pyrénées

imprimer

Grands sites des Hautes Pyrénées

Grands cols des Hautes Pyrénées

Stations de ski de pistes et de fond

Lacs de montagne des Hautes Pyrénées

Grottes, gouffres des Hautes Pyrénées 

Photos marmottes, isards, flore, Pyrénées

   Randonnées Tourmalet  Bagnères  

  Randonnées Tourmalet Barèges

Randonnées vallée de Saint Lary

 Randonnée Cauterets 

 Randonnée Luz Gavarnie 

Randonnée Arrens Argelès

Le tour des lacs de Cambalès depuis le Pont d'Espagne au dessus de Cauterets

Autres circuits de randonnées vallée d'Argelès Gazost Cauterets

Aller retour : 4h30 depuis le refuge du wallon  - Aller retour : 8h20 depuis le Pont d'Espagne.

 - Altitude : 2.440m. - Dénivelé : 1.033 m - Départ : Parking du pont d’Espagne au dessus de Cauterets (payant)
Niveau : Pour tous randonneurs confirmés habitués à progresser sans balisage.

Itinéraire : Du lieu de stationnement au Pont d'Espagne se diriger vers le refuge Wallon.

Cliquer sur : Itinéraire de randonnée du Pont d'Espagne au refuge du wallon

Circuit en boucle depuis le refuge Wallon et ensuite retour par le même chemin.

 Depuis le refuge du wallon se diriger vers la chapelle et passer à droite de  celle-ci, puis emprunter un sentier bien cairné qui mène au Pé det Mailh.

A cette patte d’oie laisser à gauche le sentier menant au lac Nère et Pourtet

et se diriger à gauche vers les lacs de Cambales rive gauche du gave de Cambalès.

Passer un replat sillonné par des ruisseaux et arriver au deux lacs de Cambalès.

 Continuer jusqu’au grand lac de Cambalès et emprunter le sentier qui va au col de Cambalès.

15 minutes plus tard à la côte 2.360 le laisser et se diriger plein sud à travers des éboulis vers le lac des crêtes de Cambalès

 puis par un petit col en aval du lac rejoindre le petit lac des crêtes.

Toujours dans les éboulis par un second petit col arriver au lac supérieur d’Opale puis au lac inférieur

et là suivre un sentier bien cairné qui ramène au refuge du Wallon.

Le retour se fait par le même chemin que l’aller.