Cliquer sur :

Guide touristique des Hautes Pyrénées

Accès itinéraires randonnées  Hautes Pyrénées

imprimer

Grands sites des Hautes Pyrénées

Grands cols des Hautes Pyrénées

Stations de ski de pistes et de fond

Lacs de montagne des Hautes Pyrénées

Grottes, gouffres des Hautes Pyrénées 

Photos marmottes, isards, flore, Pyrénées

   Randonnées Tourmalet  Bagnères  

  Randonnées Tourmalet Barèges

Randonnées vallée de Saint Lary

 Randonnée Cauterets 

 Randonnée Luz Gavarnie 

Randonnée Arrens Argelès

Lac d'Estom - Lac de Labas - Estom Soubiran -  Lac Couy - lac Glacé - itinéraire de la randonnée

Autres circuits de randonnées vallée d'Argelès Gazost Cauterets    

Altitude : maxi 2492 m. Dénivelé : 1121 m. Aller retour : 6 h 30

A Cauterets on prend la direction du pont d'Espagne. On laisse la voiture au parc de stationnement de la Fruitière que l'on atteint en tournant à gauche 3 lacets après la cascade du Lutour. Un pont au bout du parking permet de rejoindre le sentier sur la rive droite du Lutour. Bientôt, le paysage est magnifique. Avec un peu de soleil la rivière se pare de toutes les nuances du bleu sombre au vert pâle. Elle est tantôt bruyante, dans les cascades, tantôt silencieuse quand ses bords se perdent dans l'herbe rase semée de petites fleurs. Droit devant la vue sur la montagne se fait de plus en plus précise. On passe le portail de Limouras [20 mn]. Une passerelle fait retraverser le Lutour [45 mn]. La pente s'accentue, maintenant le sentier ressemble plus à un escalier de pierres sans pour autant présenter la moindre difficulté. C'est au dernier moment qu'on découvre le refuge puis le lac d'Estom avec ses superbes couleurs [1 h 20].

On suit les marques rouges et blanches à droite du refuge. Le sentier s'élève au-dessus du lac en allant vers le sud ouest. Il devient vite très visible au sol, donc facile à suivre. Au bout de la vallée, le sentier tourne vers l'ouest. On arrive à un embranchement [2 h], on continue tout droit. Maintenant les balises sont des cairns. Le paysage tranche avec les bords du Lutour. Ici la verdure a laissé la place aux cailloux. On traverse le vallon dans une raillère. De l'autre coté, le sentier redevient bien visible au sol. Il monte en lacets. On atteint [2 h 20] une pancarte jaune fixée sur la roche. Son message est le suivant : Prudence, ne vous engagez que si le chemin est totalement déneigé. Ce conseil est à suivre car pendant un moment le sentier est en corniche puis forme un escalier dans la roche qu'il faut descendre à l'aller. Il n'y a pas de difficulté, mais ce n'est pas le bon endroit pour glisser. On passe au-dessus de la cascade au sud du lac d'Estom. On retrouve l'herbe. L'eau est partout, dans les mares mais aussi dans l'herbe et sur le chemin. Il y a de nouveau des balises rouges et blanches. On peut les suivre jusqu'au lac mais attention au retour car elles ne jalonnent pas le chemin mais une piste de ski ! On passe à gauche de quelques mares, après avoir monté encore un peu, on arrive au lac de Labas [2 h 45].

 Le sentier indiqué par des cairns et balises monte en lacets à gauche du lac. On traverse en 2 fois le déversoir du lac des Oulettes d'Estom Soubiran. On continue sur la droite du lac. Le sentier s'écarte pour donner à nouveau la vue sur le Labas. Un peu plus loin, la vue s'étend sur les deux lacs.

Peu après on contourne par la droite le lac Couy avant d'arriver à un lac non nommé sur la carte [3 h 30].
Pour 10 mn de plus (aller) on pourra voir le lac glacé depuis sa cascade de sortie.

Texte  de Gérard Jouvin